III] A) Avantages environnementaux

 

   Au niveau économique, malgré des avancées technologiques, le Pelamis semble ne pas être en mesure de concurrencer les moyens actuels de production d'énergie. Mais qu'en est-il au niveau écologique ? Toutes les énergies renouvelables sont finalement moins rentables que les autres, mais une fois passé le stade expérimental, elles présentent des avantages sur le long terme liés au développement durable. Ainsi, on estime qu'à un moment donné, les courbes indiquant les coûts respectifs du Pelamis et du nucléaire vont finir par se croiser. Mais revenons à l'écologie. En quoi l'impact du Pelamis sur l'environnement est-il préférable à celui d'autres machines, et quels sont ses points faibles ?

 

 

> Peu de déchets sont produits lors de la construction. On estime que l'émission de CO2 par le Pelamis en comptant les différents transports et la fabrication est en dessous de 40g  de CO2/kWh, aux alentours de 28,2g de CO2/kWh (étude effectuée à l'université d'Edimbourg en 2007)

> Le Pelamis à la fin de sa vie est coulé au fond de l'océan afin d'être recyclé en récif artificiel. Les récifs artificiels permettent le développement d'un riche ecosystème. ils peuvent être des blocs de béton, dess carcasse d'automobiles ou de bateaux, voir de vieux pneux. Cependant, de simples déchets solides rejetés en mer ne peuvent devenir des frayères (zones de reproduction). Seule une planification efficace et une sélection de sites rigoureuse peut mener au succès et à la pérennité d’un récif artificiel. Le matériaux et la forme du récif jouent un rôle particulièrement important. La viabilité du Pelamis en temps que récif artificiel est donc à etudier

cycle de vie du Pelamis

Le cycle de vie du Pelamis

> Les points forts du Pelamis sont ses possibilités de recyclage, soit en récupérant les matériaux, soit en le transformant en récif artificiel. Mais malgré cela, un gros point noir subsiste : Un Pelamis évite le rejet de 2000 tonnes de dioxyde de carbone et économise 600 tonnes de pétrole en un an, mais il ne faut pas oublier les gaz rejetés lors de sa fabrication et son transport lors des différentes maintenances. Aucune énergie n'est donc totalement "propre"

> Le Pelamis permet de diminuer l'érosion de la côte, et de tranquiliser les plans d'eau. En effet, le Pelamis fait face à la vague, et les fermes houlomotrices peuvent donc faire office de brise lame.

 

<= Page précédente                                                                                 Page suivante=>

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×